j'en ai marre du tutoiement

avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

24/10/2021 à 07:57

Pourquoi tutoyer d'emblée des personnes qu'on ne connait pas ?Cela n'a rien de convivial, au contraire c'est énervant.
Ce mode de "communication" est devenu habituel sur internet, mais cela ne rend pas du tout la "conversation" intéressante, bien au contraire. J'en ai assez de ceux qui se croient tout permis sur internet, et qui l'ouvrent pour rien. Où sont les gens corrects ????
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

24/10/2021 à 08:09

Diantre ! Avez-vous passé une mauvaise nuit ?
D'ordinaire, en présence ou à distance, je tutoie facilement et ne considère pas cette habitude comme un manque de respect.
Le vouvoiement serait-il forcément une marque de respect ?
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

24/10/2021 à 08:21

Bonjour Tintore,

Personnellement je tutoie les personnes ici comme dans la vie. Mon métier utilise le tutoiement entre collègues et partenaires et cela n'a rien d'irrespectueux. Je ne vois pas non plus de rapport avec l'intérêt du contenu de la discussion..

Plume
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

24/10/2021 à 09:16

moi je déteste le vouvoiement ça met une distance. et on est pas à un entretien d'embauche donc je vote pour le tutoiement. de toute façon y a que les faux profils qui vouvoient 😂
avatar participant de Walkie69

Walkie69

24/10/2021 à 10:16

Tutoiement ou vouvoiement, pour moi, peu importe si le tchat est de qualité.
avatar participant de Joumana

Joumana

24/10/2021 à 10:39

Bonjour,
Je te rejoins Plume, je suis également dans un domaine où l'on se tutoie plus souvent. Selon moi, le respect n'a rien avoir avec le vouvoiement, de même que la qualité de l'échange. Après chacune ses critères
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

24/10/2021 à 10:41

> Où sont les gens corrects
Où sont les gens qui ne râlent pas ?
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

24/10/2021 à 11:11

> Citation de **Joumana** #376970
je rejoins Plume et Joumana
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

24/10/2021 à 12:19

Wondeur! Je suis là 😂😂🤣
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

24/10/2021 à 12:33

'''tu'' n'est pas une marque d'irrespect, mais simplement une manière d'aborder des gens d'âge.proche du notre, dans.un esprit de convivialité.


Mon chef est un enfoiré pourtant je leur dit ''vous''

Faut pas s'énerver ainsi pour si peu. :)
avatar participant de Trandafirul

Trandafirul

24/10/2021 à 23:01

Je vouvoie naturellement (habitude professionnelle, personne ne me tutoie, et je ne tutoie personne). Le vouvoiement est naturel pour moi. C'est une sorte de distance et respect normaux en société selon le milieu dans lequel j'évolue.

Dans le cadre d'une rencontre amoureuse, c'est un prélude romantique à l'approche de l'autre qui ne nous appartient pas. Le passage au tutoiement sera un moment d'émotion marquant une avancée significative dans une relation.

Mais aujourd'hui, si l'on ne tutoie pas, l'on n'est vieux jeu et l'approche délicate passe sans doute par d'autres moyens que la manière d'interpeller l'autre même si je comprends que cela fasse familier pour certaines. Je m'adapte et suis bien obligée de tutoyer même si cela me met tout de même mal à l'aise.
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

24/10/2021 à 23:45

Bonjour Tintore,
Tout d'abord j'espère que vous allez bien.
Pour répondre à votre question, et bien je pense que le tutoiement a un côté sympathique et enleve une potentielle distance. Ceci dit je ne pense pas qu'il s'agisse uniquement d'une habitude sur internet.
Par ailleurs cela dépend du contexte dans lequel on évolue. Comme l'on suggéré plusieurs personnes il y a par exemple des activités où le vouvoiement pourrait être un peu déplacé paraissant trop froid. C' est pourquoi moi aussi, dans mes activités professionnelles et passionnelle j'opte pour un tutoiement extrêmement rapide... Mais s'il m'arrive (c'est très rare) de rencontrer des réactions comme la vôtre.. ma foi je m'adapte.. Enfin j'essaie tout au moins.
Ceci dit, c'est vraiment parce ce que je n'ai rien à faire ce soir que je m'amuse à répondre...
Bonne soirée
avatar participant de Trandafirul

Trandafirul

25/10/2021 à 00:03

> Citation de **Sasha8** #376963
"de toute façon, il n'y a que les faux profils qui vouvoient"

Pourquoi ? Pourriez-vous partager vos expériences en la matière ?
Voilà une affirmation très assurée bien discutable.

Pourquoi un peu de distance romantique envers une inconnue est-elle si mal perçue ?

Au moins, les "brouteurs africains" ne connaissent pas l'usage du vouvoiement, donc cela évite déjà les arnaqueurs à l'orthographe et à la syntaxe catastrophiques.

Le message vient d'une personne qui aime le vouvoiement et qui contrairement aux 3/4 des personnes ici, a fait certifier son identité et n'est donc pas un faux profil. :-)
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

26/10/2021 à 08:02

> Citation de **Trandafirul** #377041
merci pour ce message raciste, et je bloque, je déteste les racistes. et le vouvoiement n'a rien de romantique.
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

26/10/2021 à 16:54

Bonjour,
Moi je vouvoie aussi. Je dois toujours faire un effort pour accepter le tutoiement immédiat. Comme je ne le comprends pas, j'évite d'en faire la remarque. Mais c'est vrai que j'aime pas du tout cette proximité immédiate. C'est comme ça que je le sens, en tout cas.
Le' tu', pour moi c'est 'on se connait'. Donc je le vis aussi comme un manque de politesse.
C'est resté comme une réserve qui correspond totalement à la réserve des premiers messages.
avatar participant de LaBiscotte

LaBiscotte

27/10/2021 à 21:25

J'ai bien envie de répondre que ça doit dépendre de chacun et de sa génération. Perso je tutoie sur le net et je vouvoie dans la vraie vie...

Je pense surtout que depuis plus de 20 ans qu'on utilise Internet, les forums les tchats, le tutoiement est devenu la norme. Vous étiez en vacances ces 20 dernières années ? Lool (je blague houlala).

Serieusement le vouvoiement sur le net pour moi c'est ajouter de la distance à la distance... par contre je peux mal le prendre si on me vouvoie.. déjà ça me veillit et on va pas rajouter de l'âge à l'âge non plus loool.. et ça fait faux profil. En fait ça m'inspire pas confiance. C'est un excès de politesse qui n'a rien à faire la. Je me dis que la personne ne sait pas où elle a mis les pieds, qu'on n'a pas les mêmes codes ou clairement qu'elle a menti sur son âge et qu'elle est à la retraite..Ya que les entreprises qui vouvoient leur client sur le net.. et encore... certaines tutoient.
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

28/10/2021 à 10:27

> Citation de **LaBiscotte** #377340
j'aurais pas mieux dit. tu peux pas me voir mais j'applaudis 👏 👏 et pareil je vouvoie dans la vraie vie.
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

28/10/2021 à 13:13

🌸
avatar participant de LaBiscotte

LaBiscotte

28/10/2021 à 20:51

Le monde est fou fou fou voyez-vous 🙂

Le premier commandement cest le titre du topic. Moi J'aurais pas lancé un débat sur le sujet intitulé " J'en ai marre du vouvoiement". Parce que ça m'empêche pas de faire caca 😅 et c'est un faux débat. Sur Internet les gens peuvent être sympa ou pas qu'ils vouvoient ou pas.
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

28/10/2021 à 20:57

Pirouette
Cacahuète
avatar participant de Trandafirul

Trandafirul

29/10/2021 à 05:18

> Citation de **Sasha8** #377172

Il n'y a absolument rien de raciste dans mon post et vous ne connaissez visiblement pas l'expression "brouteurs africains". C'est dommage que vous n'ayez pas pris la peine de chercher.

Cette expression officialisée par la cybercriminalité désigne un procédé dont la provenance la plus répandue est l'Afrique du sud (d'où son appellation) : des personnes qui vivent d'arnaques en instaurant des faux profils, surtout sur des sites homosexuels. Les femmes hétéros sentimentales et fragiles sont aussi visées. Ils flirtent avec vous, vous invitent à la confidence jusqu'à la douce romance, et surtout jusqu'à ce qu'une rencontre soit prévue pour avoir votre identité... puis vous menacent de révéler vos secrets, votre vie, votre homosexualité à vos employeurs.... contre fortes sommes d'argent.

J'en ai été victime par une personne habile, justifiant sa dysorthographie et assyntaxie par le fait d'apprendre la langue française et de rechercher un professeur de FLE (c'est mon métier).

C'est donc logique que j'avertisse de ce point étant dans l'enseignement du français comme langue étrangère (seconde, d'insertion...). C'était une mise en garde car sachez que le vouvoiement, qui est une spécificité française, comme le "usted" espagnol, n'était pas ou très exceptionnellement appris. Cela a longtemps été une consigne professorale, pour des raisons de simplicité dans l'apprentissage du français, aujourd'hui débattue et très remise utilement en cause car les apprenants seront confrontés au vouvoiement dans leur vie professionnelle en France. Certains employeurs ou collègues pourront très mal prendre le tutoiement.

Donc ce sont justement les faux profils qui ne savent pas tutoyer !

En plus de la dysortographie et de la dyssyntaxie françaises, un autre signe met la puce à l'oreille immédiatement : l'absence de ponctuation. Pourquoi ? Il n'y en a pas sur les claviers en Afrique du sud et en Afrique subsaharienne. Pour les arnaqueurs d'autres nationalités, la ponctuation sera utilisée très différemment de celle en France. Un exemple : le point virgule en plein milieu d'une proposition principale et de sa subordonnée.

Quant à mon prétendu racisme, outre votre mal entendu, je suis d'origine non française, arrivée en France dans mon enfance. J'ai justement été victime de racisme toute ma vie... C'est aussi la raison pour laquelle je suis devenue professeure dans le cadre de la littérature française ainsi que du FLE et de la didactique du FLE : vivre dans l''interculturel et partager en enseignant en France ou à l'étranger mon amour de la langue française.

Vous avez donc bien mal choisi votre cible pour cette insulte très blessante dans le contexte de ma vie.

P.S. : " le vouvoiement n'est pas romantique". C'est une affirmation qui n'engage que vous et aucun point de vue n'a valeur de vérité générale. Je trouve que c'est un prélude romantique et ne suis pas la seule à le ressentir.
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

29/10/2021 à 09:24

En effet, tout comme « mafia italienne », « brouteur africain » n'est pas une expression raciste.

> Citation de **Trandafirul** #377454
> surtout sur des sites homosexuels

Quasiment tous les sites de rencontres sont visés, même les sites payants avec un profil gratuit plus limité. NB : Ils sévissent également sur FB.

> Donc ce sont justement les faux profils qui ne savent pas tutoyer !

Je me permets d'apporter une nuance : tous les brouteurs ne vouvoient pas systématiquement. Il existe aussi des brouteurs plus experimentés que d'autres, qui savent très bien tutoyer. En tant que modo, il me semble que le vrai point commun de tous les brouteurs est une annonce qui abuse de formules romantiques qui sonnent faux. Sans parler de la photo bidon et des coordonnées whatsapp (skype ou hang out) affichées sur le profil.

Et si on dépassionnait le débat ?
Libre à chacun·e de pratiquer et d'apprécier le vouvoiement ou le tutoiement... après tout, sur internet comme dans la « vraie vie » personne n'est obligé·e de parler avec tout le monde, n'est-ce pas ?

Faut-il juger les gens parce qu'ils tutoient sur le net ? Non.
Faut-il juger les gens parce qu'ils préfèrent le vouvoiement ? Non plus.

Le plus important, est de prendre du plaisir en discutant avec des personnes qui nous intéressent, pas celles qui ne nous correspondent pas.
À titre perso, je ne vois pas l'intérêt de s'attarder sur les supposés défauts de personnes avec lesquelles on n'irait même pas boire un verre. C'est une perte de temps.
Je préfère me focaliser sur les personnes qui ont du positif à partager, quel que soit le pronom qu'elles utilisent.


avatar participant de Calinette123

Calinette123

29/10/2021 à 18:42

Et bien ça en fait du blabla pour pas grand chose.
J'ai vécu 12 ans entre la Corée et le Japon .
Je ne pense pas qu'il viendrait à l'idée de critiquer les japonais ou les sud-coréens pour leur manque de respect notoire. Et pourtant le vouvoiement n'existe pas chez eux . Ce qui existe ce sont les titres comme le "dottore" italien.
En anglais, idem
Voilà bien une opinion complètement ethno- entrée que cet attachement au "vous".
Se sentir non respecté parce que qu'on est tutoyé, qu'elle rigolade et quelle idée rétrograde.
On peut se sentir méprisé jusqu'aux tréfonds par un " vous", et oui infiniment respecté par un " tu".
La forme on s'en fout, ce qui compte c'est le fond.
Le respect n'est pas une posture de language, et encore moins consécutif à un choix de pronom.
Le respect est un état d'esprit.
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

29/10/2021 à 18:55

> Citation de **Calinette123** #377498
> La forme on s'en fout, ce qui compte c'est le fond.
(...)
> Le respect est un état d'esprit.

Amen !
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

30/10/2021 à 09:48

> Citation de **Calinette123** #377498
un deuxieme amen merci à vous... euh à toi 😉
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

31/10/2021 à 16:30

Sur ce forum depuis quelques minutes... Et à lire vos échanges, j'ai appris bien des choses.
Alors rien que pour cela, un grand merci.
Pour le "vous", le "tu"... pour moi, par d'importance tant que l'intention est belle.
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

07/11/2021 à 10:32

Pour le vouvoiement en réelle quand on ne connait pas la personne pour moi aussi le vouvoiement et un respect surtout quand on connaît pas la personne mes contre le vouvoiement a long terme et contre sur les réseaux car différents
avatar participant de Mary Poppins

Mary Poppins

07/11/2021 à 11:50

Nul doute que le Tu va de pair avec le Vous. La disparition de l’un retirerait la saveur d’employer l’autre........
avatar participant de Akane chan

Akane chan

11/11/2021 à 09:30

> Citation de **Zaighenn** #377645
Idem!

Venant une éducation qui vouvoie et utilise les noms de famille plutôt que les prénoms, il m à fallu me faire au tutoiement quand je suis arrivée en France. Mais à Rome, je fais comme les Romains et je m'y suis faite, de sorte que cela ne me fait ni chaud ni froid. Le vouvoiement/tutoiement est spécifique à une langue culture éducation. Mais il faut savoir voir et chercher au delà de tout ça pour rencontrer les gens qui comptent 😉
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

11/11/2021 à 12:34

Bonjour,
Le vouvoiement est une forme de politesse certes, mais cela nous ajoute des "ans" également...Nous vouvoyons généralement les personnes d'un âge certain....je préfère donc le tutoiement, c'est plus simple pour sauter la barrière,j'ai moins mal à mes articulations... Ne voyez/vois pas une sale habitude dans cet état de fait, voyez/vois plutôt l'opportunité de rencontrer des personnes comme vous/toi...
avatar participant de Trandafirul

Trandafirul

23/11/2021 à 04:23

> Citation de **Calinette123** #377498


En effet, il n'y a pas de vouvoiement au Japon et en Corée mais vous savez très bien que le respect passe par la forme verbale et.... par les pronoms personnels qui se feront l'équivalent de la neutralité ou de d'insulte, ou encore par les tournures de remerciement !

Donc vous occultez le point principal : la complexité extrême des asiatiques pour exprimer le haut respect ou le plus bas mépris par le choix des pronoms (qu'il y ait hypocrisie ou respect véritable d'ailleurs) et autres éléments linguistiques.

Vous ne délivrez pas une information linguistique neutre aux autres internautes mais vous la déformez sciemment selon votre point de vue.
Et je ne suis certainement pas la seule à connaître un peu le japonais et à y avoir voyagé. L'on commence par l'apprentissage des pronoms et des différentes formes de "desu", de la plus polie à la plus familière, attestant de la considération que l'on porte à son interlocuteur, comme pour tous les verbes qui n'ont pas de flexion (donc pas d'accord) mais des formes multiples pour exprimer le degré de respect ou d'irrespect, de distance ou de proximité, de considération ou de légèreté, surtout dans des sociétés aussi codifiées.

Quant à savoir si des personnes se sentent offusquées en entreprises françaises d'être tutoyées ? Vous avez travaillé dans combien d'entreprises pour avoir ce propos si assuré ? je crois que c'est variable selon l'esprit de tolérance et de compréhension ou d'incompréhension de l'autre. Vous travaillez aussi comme professeure et formatrice de FLE à qui les patrons et les cadres viennent se plaindre. Vous devez enseigner les deux à égale échelle sous pression du ministère qui reçoit lui aussi trop de plaintes des cadres et patrons gênés face à leurs stagiaires, même français, pour qui selon eux, "ils n'ont pas compris où était leur place et ont la tête comme un melon " ?

Pour ce qui est du tutoiement ou du vouvoiement, en effet, je suis d'accord avec vous bien que je sois plus calme. L'on peut peut-être se sentir surpris.e d'un tutoiement ou vouvoiement, selon le contexte d'émission, mais de-là à être vexé.e et offusqué.e, non c'est trop pour moi...
Qui plus, en travaillant avec des étudiants étrangers et des professeurs étrangers (ou en ayant aussi été l'étrangère), c'est aux interlocuteurs de co-construire leurs discours pour une auto-régulation afin de mieux se comprendre. C'est la base de l'interculturalité et de l'intersubjectivité... et c'est aussi celles qui devraient éviter des jugements ici présents si péremptoires par méconnaissance de termes banalisés (je reste polie) comme ne pas connaître l'expression "brouteur africain" et rabaisser bêtement l'autre avec agressivité de "raciste" - sans même pas avoir la politesse de s'excuser après) ou par simple égocentrisme en ne voyant que son point de vue.

Comment peut-on être choqué d'être tutoyé dans un système entrepreneunarial encore très codifié ? La question était-elle nécessaire ?

Si vous avez vécu au Japon et en Corée, vous savez alors qu'un mauvais usage de la langue face à de supérieurs peut ruiner une réputation dans des cadres d'expression si austères. Et l'expression est toujours une manifestation maladroite ou consciente en rapport aussi avec le comportemental, donc cela dépasse les simples mots pas retenus en cours (voire trop peu appris dans certains pays, là ce n'est pas de la faute de l'apprenant). Il s'agit d'attitudes et de postures vis-à-vis de son interlocuteur. Je me rappelle encore du usted et ustedes espagnols à devoir impérativement manier !

Merci pour les Japonais, je vais m'en rappeler longtemps, eux si souvent cités en exemple pour être peut-être parmi les plus attachés à la politesse avec un langage et des postures si codifiés !
Vous attaquez mes réflexions, mais quel magnifique contre-exemple à vos idées vous m'offrez à votre insu ! Je relisais récemment "Stupeur et tremblements" d'Amélie Nothomb où mes amis japonais francophones et francophiles reconnaissaient tant leur problèmes....

Je suis déçue d'observer une dictature de la monopensée pour imposer le tutoiement comme mode de fonctionnement et j'en viens à me demander pourquoi certaines personnes viennent sur "betolerant" qui porte si bien son nom (refuser d'être enfermé.e.s dans un monosystème et une monosentimentalité...). Je lis des personnes qui dévalorisent comme vous les réflexions d'autrui comme je peux le voir à droite à gauche dans d'autres posts de personnes "pro-tutoiement", sourdes aux appels à la tolérance et à la modération des autres. Là sont de véritables questions de réflexion plus intéressantes pour moi car en effet, cela fait beaucoup de "blabla" pour un "tu" ou un "vous".

Pourquoi ne pas laisser les autres sentir et respirer comme ils/elles le souhaitent ? Ne sommes-nous déjà pas suffisamment asphyxié.e.s par une société encore parfois bien trop intolérante ? Je pense au Larousse dans sa dernière édition qui a introduit le pronom "iel", que la société LGBT+ connaît déjà si bien. Cela a soulevé et continue à soulever un tollé monumental !

Tutoiement/vouvoiement, oui, comme beaucoup le constatent, c'est évidemment générationnel (entre jeunes de vingt ans, on se tutoie tout de suite !), professionnel ou socio-culturel... Qui plus est chaque relation a sa pulsation et son rythme, chaque pays a aussi ses usages langagiers et culturels, ses communautés spécifiques de prises de parole qui nous impactent et nous définissent... et avec lesquelles il faut composer comme le rappelle #Akane Chan.

Et en France, c'est bi-langagier ! Alors restreindre ce choix laissé à tout un chacun, c'est comparable à de l'homophobie ou de la bi-phobie pour moi !

Salutations cordiales à toutes.
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

23/11/2021 à 09:58

Bonjour a vous,

Ce sujet me fait me poser une question.. est-ce un objectif de définir un mode de communication unique? Est-ce que les un(e)s ont forcément raison et les autres tort.. et inversement?

J'utilise le tutoiement comme expliqué plus haut. Et cela m'évoque des sentiments négatifs quand on me vouvoie (probablement des souvenirs d'humiliations dans le systeme scolaire ou autre).

Par contre, c'est comme pour toute différence. Si une personne me dit que c'est important pour elle de vouvoyer et/ou que je l'a vouvoie, probablement que je ferai des efforts. Et j'attendrai la même écoute et prise en considération de l'Autre (qui vouvoie), sans insulte ni jugement.

Plume
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

23/11/2021 à 10:03

Bonjour Plume :)
Cest vrai ça n'est pas figé dans le marbre. Il peut m'arriver de tutoyer apres quelques messages parce que quelque chose m'a mise à l'aise. Et désolé pour toi pour cette expérience. (Emdr ca marche bien pour ça, j'en ai fait pas mal)
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

25/11/2021 à 15:31

Bonjour Tintore,

Tu va bien ? 😅
avatar participant de Dayzelle

Dayzelle

29/11/2021 à 01:10

Bonsoir,

le tutoiement est également ce qu'il y a de plus naturel chez moi. Pour autant, selon le forum, le niveau de la discussion etc. je trouve parfois le vouvoiement plus adapté.

Quant aux "MP drague", j'avoue nettement préférer qu'un homme m'aborde avec le vouvoiement. Ce n'est pour moi pas question de respect, mais plutôt de romance. J'aime les beaux écrits vouvoyés entre un homme et sa conquête, le jeu qui en ressort. Cela prend parfois de superbes tournures desquelles résultent un échange des plus romantiques, parfois proche de l'onirisme. L'homme qui fait la cour à sa belle se doit de le faire dans les règles de l'art, pour peu que cela soit réciproque.

Je vous rassure, j'suis une fille marrante dans la vie haha 😋
avatar participant de Sovara

Sovara

01/05/2022 à 23:18

J'ai du mal à vouvoyer les gens sur les forums des fois... c'est comme aborder quelqu'un dans la rue, je ne connais pas la personne, donc je ne la vouvoie pas. Après ça dépend, si je vois que la personne a l'air à l'aise avec ça ou tutoie elle-même, bon... Quand aux gens qui s'offusqueraient parce que je leur dis "vous" en MP, bah... j'en ai pas encore vu, mais si une simple marque de respect suffit à les hérisser, c'est probablement qu'on ne va pas s'entendre, et ça ne me donne vraiment pas envie de raccourcir la "distance".