Relations intimes : différence de libidos et prises d'initiatives

avatar contributeur Sauterelle
Sauterelle
02/11/2021 à 23:59

Bonjour,

Dans mes relations passées, et dans ma relation actuelle, je me suis souvent retrouvée dans la posture de celle qui est à l'initiative d'une relation sexuelle, et aussi de celle qui semble avoir une plus grande libido. Ça me perturbe pas mal, et je me pose beaucoup de questions. J'en arrive à même me demander si je suis "normale", si c'est "normal" d'avoir fréquemment envie de faire l'amour, même après quelques années de relation. En soi, je trouve ça "normal" (en tout cas, je trouve ça juste pour moi), mais à force d'être face à des femmes pour lesquelles les relations sexuelles semblent être un détail, ou quelque chose de très ponctuel, je me sens perdue.

Y'a-t-il d'autres femmes ici qui vivent, ou ont vécu, ce décalage que je décris ? Est-ce vous avez trouvé des solutions pour être plus épanouie ?

Merci à vous de m'avoir lu, et pour vos futures réponses (si le sujet vous inspire).

avatar contributeur AGAPEE FREE
AGAPEE FREE
03/11/2021 à 10:06 - 03/11/2021 à 10:26

Bonjour,

Le désir sexuel est relatif à chaque individu. Il n y a pas de règle en la matière.

Pour ma part je fais partie des insatiables.

Tu n est donc pas seule dans ton cas.

Ensuite pour te répondre peux être que tes partenaires avaient des blocages ce qui est souvent fréquent la notion du rapport au corps se pose pour soi-même et aussi vis à vis du corps de l autre.

Tu peux envisager de demander à ta partenaire d augmenter la fréquence ou de prendre rendez vous avec une sexologue pour en parler plus largement. Ensuite si cela n est pas possible et si tu en souffre tu peux aussi changer de partenaire vers des personnes qui te ressemblent plus sur ce sujet car vivre dans la frustration chronique n est pas satisfaisant.

avatar contributeur Nat'ure
Nat'ure
03/11/2021 à 13:05

Je confirme ! Je suis un peu comme toi sans être focalisé non plus sur les relations intimes ms un minimum. Mon ancienne relation ne venait pas vers moi, c'était tjs à mon initiative, elle était pas tactile et moi très. On a fini par se séparer, pour ça et une autre raison aussi. Ms ça compte qd même ds une relation... Bon courage

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur Sauterelle
Sauterelle
03/11/2021 à 20:36

Merci pour vos réponses !

Agapée, c'est vrai que cette notion de blocage vis à vis de son propre corps est quelque chose qu'on croise souvent, même si chaque personne le vit différemment.

Au delà du blocage lié aux complexes physiques ou à une éducation où le sexe était tabou, j'ai souvent constaté un manque d'envie d'explorer, et de vivre cette partie de la relation de façon ludique. Après, peut-être que ce manque d'envie est justement lié à une mauvaise image de soi et de la sexualité (consciente ou inconsciente)..

J'ai pensé à aller voir une sexologue, oui. C'est une option que je me garde sous le coude, si la situation n'évolue pas. Et c'est sûr qu'à long terme, si ces mêmes schémas persistent, ça ne sera pas viable pour moi.

Mais je préfère pas penser à la dernière option et plutôt que d'en arriver là, je préfèrerais que les choses s'arrangent !

Nat'ure, je compatis. Ca devait être terriblement douloureux, en tant que personne qui aime le contact physique, d'être avec quelqu'un de distant. Ca me fait penser à la notion des 5 langages de l'amour. Vous parliez peut-être pas le même.

avatar contributeur de Walkie69
Walkie69
03/11/2021 à 22:07

Merci pour la référence des 5 langages de l'amour, je ne connaissais pas cette théorie, je vais aller l'explorer.

Reste effectivement pour moi que la libido, c'est avant tout une énergie, et qu'on ne se laisse que peu de temps dans nos vies surchargées pour l'explorer.

Comment avoir encore du désir après 7h de boulot + 1 h de transport + les courses la cuisine... Bref, des journées épuisantes qui laissent tout juste la nuit... pour dormir lol.

Pour moi, une des solutions serait : repenser son équilibre de vie, se laisser du temps pour les moments d'intimité du couple, relâcher la pression, créer une ambiance zen... Ou profiter de l'énergie du matin pour les lève-tot !

avatar contributeur de JeanneOlive
JeanneOlive
07/11/2021 à 19:52

Bonsoir,

de mon côté je fais partie des personnes qui ont un/des blocages concernant ma sexualité. J'ai été plusieurs fois dans des relations longues et celles-ci, à des degrés différents, ont souffert de mon manque d'intérêt, d'initiative dans le domaine de l'intimité, de la sexualité. J'ai des envies, des désirs, je "travaille" à me connecter à mes fantasmes (je pense en avoir au vu de mes réactions à certaines lectures, certains récits) pour autant quand je suis dans une relation il y a un moment où tout cela semble disparaître et cela est très frustrant. Quand je suis seule je bouillonne et une fois installée dans le couple je m'éteins...alors que les débuts sont toujours assez intenses.

Cela me rend triste pour mes anciennes compagnes car je sais combien pour elles cela a été difficile, douloureux.

Aujourd'hui je connais l'origine de certains de mes blocages et j'essaie d'avancer dessus pour me sentir connectée à cette partie, importante, de moi et à terme pouvoir la partager dans la complicité, le jeu, le plaisir, l'intimité...

Avec ma dernière compagne nous avions entamé un travail avec une sexologue que je continue à voir seule. J'ai mis du temps à accepter d'aller la consulter, je savais qu'une grande partie de nos soucis au niveau sexuel venaient de moi, que notre relation arrivait à son terme en grande partie à cause de cela et je n'étais pas prête je crois, et aujourd'hui je suis vraiment ravie que nous l'ayons fait. Cela nous avait permis un vrai dialogue et de réelles prises de conscience.



Suivez-nous
dédié aux femmes les femmes
© Copyright 2021, ENTRE-L.net