Au secours, j'aime une folle.

avatar participant de Membre anonyme

Membre anonyme

04/12/2021 à 12:34

Warning tartine.
Je suis complètement dépassée par ce qui m'arrive.
Début novembre, j'ai rencontré quelqu'un ( on se connaissait déjà vite fait de vue, c'était une fille qui me plaisait beaucoup de base ) J'ai 32, elle 23 ( bon c'est vraiment limite ).
L'histoire commence mal, et continue mal, entre deux dose d'euphorie, des prises de tête, une incapacité a communiquer, se comprendre, et s'entendre ( enfin, de son côté surtout ) Il est vrai que je n'ai pas un caractère facile, mais avec les années je capitule devant ce qui me déplait, je le met de côté autant que faire se peut.
Le problème est que j'ai vraiment eu un inexplicable coup de foudre, après 3 ans dans ma coquille, je ne voulais plus vraiment de relation, entre la blessure de la précédente, ma peur que les choses se reproduisent, et l'envie de ne faire souffrir personne autant que de ne pas souffrir. Et puis c'était simple, depuis ma rupture en 2019, plus personne ne m'avait attirée/intéressée. J'étais allée voir quelques filles sans convictions ni sans rien prévoir, et j'ai juste bu des coups parce que, rien ne me donnait envie chez ces meufs.

Et celle-ci, elle débarque comme ça, et sans rien comprendre je me retrouve a ouvrir toutes mes portes sans qu'on me demande rien. D'ordinaire, je ne suis pas vraiment du genre a faire le premier pas, ni tactile, pas du genre a m'ouvrir très vite ni faire des compliments. Pourtant tout est venu tout seul, comme un tsunami qui m'a pulvérisée l'intérieur. Evidemment cette marée d'émotions m'a mise a l'envers et m'a totalement fragilisée, j'étais vulnérable et pourtant, je ne me sentais pas en danger.
Mais entre ces moments euphorique, a la regarder les yeux pétillants, nos prises de têtes continuent. Nos avis, nos visions, nos passions, tout s'oppose. Est-ce que ça me pose vraiment un problème? j'en sais rien, tout de suite je n'ai pas envie d'y penser, je veux dévorer ce truc qui me crame l'intérieur.
Chaque fois qu'on est ensemble, le temps s'arrête, on perd toute notion du temps.

Et puis tout a coup, ça s'arrête. Alors que j'attends son réveil, l'heure galope et une drôle d'impression s'empare de moi, quelque chose n'est pas "normal". Je reçois ce fameux sms, elle me dit avoir réfléchi, que la nuit et le repos n'était pas du luxe après cette semaine très intense que nous avons passé, a perdre toute notion du temps, qu'on est trop différente, elle n'est pas capable d'assumer ça, elle veux s'arrêter, et que je respecte cette décision sans discuter. Je ne peux pas accepter ça, j'ai besoin d'une explication.
Error 404, où est passé cette nana qui prônait la communication, le respect et le reste? je ne reconnais plus rien, j'ai l'impression de ne plus m'adresser a la même personne. Son rejet est si violent, comme s'il n'y avait plus d'émotions, comme si rien n'avait été.
Je me décompose, je prend sur moi, je lui laisse de l'air. la même nuit, tard, elle m'appelle ivre, c'est totalement borderline, un coup l'amour, un coup le rejet, elle tentera même de démarrer son auto pour venir, elle n'ira heureusement pas loin, dans son état elle n'a pas réussi a démarrer. Je fini par raccrocher, trop d'alcool, rien de productif, je me rendors. Elle me rappelle fin de matinée, s'excuse, j'ai l'impression que les choses vont mieux, mais elle clôture par " Mais c'est quand même fini, je ne veux plus de toi "
Prête a me résigner, je lui demande si je peux venir la voir et discuter, elle ne dit pas non, mais pas vraiment oui non plus, tant pis j'y vais.

C'est encore n'importe quoi, elle m'embrasse quand j'arrive, avant de me répéter, " ça ne veux rien dire " elle me prend dans ses bras, me câline, je ne demande rien et me laisse faire, on est pas seule, c'est bizarre et l'ambiance est un peu lourde, je n'ai pas envie d'une discussion dans le coffre d'une jeep avec son meilleur ami qui décuve au volant a 2mètres de moi. Alors je prend ce moment, en me disant que ce ne sera pas le dernier même si elle le répète, rien n'est plus cohérent. Je fini par rentrer, dépitée.

3h plus tard, elle me rappelle, me propose de venir " une dernière fois ", pour se dire aurevoir juste toutes les deux. J'accepte, je ne sais plus quoi faire. Elle me ramasse devant chez moi, on va se garer dans un petit coin que j'aime beaucoup, où je sais qu'on ne sera dérangée par personne a part un sanglier peut-être. Ces 2 heures n'auront toujours aucun sens, on s'embrasse, les choses deviennent intense, j'ai l'impression qu'on se liquéfie sur le siège en fusionnant tant on se bouffe l'une l'autre, on se donne tout l'une a l'autre, sans plus de retenue, le monde n'existe plus, ni les zéro degré, ni plus rien ne compte. Il est l'heure de se quitter, avant de sortir de l'auto, je pose la tête sur son épaule, je la remercie pour ce moment. Je n'attendais pas forcément une réponse a ça, mais ce qu'elle m'a répondu était encore borderline " j'effacerai ton numéro quand je serai rentrée " .

Maxi claque, même si je n'espérais rien, je négocie et lui demande pourquoi elle tient tant a l'effacer après tout, elle remet une couche "de toute façon on ne se verra plus". Bon, je quitte la voiture, je me sens impuissante, je n'ai pas envie de me remettre a pleurer, et encore moins devant elle.

Le temps passe, je fais des tentatives, je deviens peut-être un peu lourde, je me sens paumée, tout ça m'énerve et elle m'ignore ou me rejette simplement.
Mes vieux démons me rattrapent, j'appelle les vieux copains, ceux qu'on ne fréquente pas quand tout va bien. Je fais n'importe quoi, je dilue tout ce chagrin autant que faire se peut. Je ne me reconnais plus, toute raison m'a quittée, même les vieux potes ont du mal a comprendre ce qui m'arrive, ils ne m'ont jamais vue comme ça. Dans mes délires, je l'appellerai quelques fois, ivre en pleine nuit, rien de méchant, juste pour entendre sa voix, sonder le terrain, savoir comment elle va. Je comprend qu'elle n'a pas l'air mieux que moi. ça me bouffe deux fois plus, tout en me consolant, parce qu'elle ne me donne plus l'impression de s'en foutre cette fois.
Deux semaines s'écoulent.
Avant hier, pendant une autre de ces soirées qui n'en fini plus, je me souviens vaguement d'avoir envoyé des messages, que visiblement j'ai aussi supprimé dans des élans lucide entre deux connerie, hier au réveil je constate et je regrette, je l'appelle mais je ne prononcerai pas un mot, rien n'a pu sortir, elle m'a répondu par texto quelques secondes plus tard " laisse moi tranquille, je suis a la piscine "

POURQUOI me préciser " je suis a la piscine" ? POURQUOI? pourquoi cet endroit où on s'est donnée rdv le deuxième jour, cet endroit a seulement quelques minutes de chez moi, pourquoi me le dire? est-ce une invitation déguisée? vu le reste des messages, pas vraiment, pourtant elle continue les précisions en me disant qu'elle se prépare a entrer dans l'eau, ça me laisse entendre que j'ai bien le temps de m'habiller, finir mon café et même de fumer une clope avant de partir. Alors j'y vais, je me rend a la piscine, je me laisse une chance de la manquer en arrivant tout juste. Sa voiture est là, 5 minutes plus tard, elle sort. Elle avait le choix, elle pouvait monter dans sa voiture et s'en aller après tout, mais elle va me laisser monter, entre nos échanges tendu, quelques regards qui ne me trompent pas. Alors j'ose lui tendre une perche, et lui demande de m'embrasser, c'est un non qui dit oui, alors j'insiste avec mes yeux de cockers, elle me répond qu'elle ne veux pas, parce que ce sera pire ensuite. Je lui confirme qu'avec ou sans ça, ça ne change rien, et je ne me fais pas plus ou moins d'illusions, j'en ai envie c'est tout, ce qui me fait du bien me fait du bien, qu'importe la suite.
Elle m'embrasse, et elle recommence. Pour ne pas exagérer, et le froid me grignotant le bout des doigts, je sors de la voiture et lui dis "Ok je m'en vais, je te laisse tranquille, merci" Elle me répond "Je vais bloquer ton numéro cette fois". Dépitée je ne dis plus rien, elle le fait devant moi, j'accepte, de toute façon je commence a connaître ses conneries, elle va me débloquer comme les 14 fois précédentes.
J'ai vu juste, pas le temps d'être chez moi et de m'en fumer une qu'elle m'a déjà débloquée et je la vois en ligne...

Tout ça me bouffe la cervelle, je lui envoi une chanson, toujours rien de vilain, un artiste qu'on aimait écouter pendant nos interminables nuit dans sa voiture sur des parking, une fraichement sortie qui me semble presque écrite pour nous. ça parle d'une nuit qui ne fini plus, de solitude et d'une attente d'aimer, bref.

Elle ne répond rien, et puis début de la nuit, un appel, qui ressemble plus a un clic manqué. Interpelée, je lui demande pourquoi elle vient de m'appeler, elle me répond qu'elle n'a pas fait exprès, qu'elle vient me bloquer définitivement cette fois, rajoutant " contente d'avoir pu nourrir ton égo tantôt ;-) " il est temps de se laisser.
Je ne prend pas ça très bien, et ça me gonfle ces comportements borderline, un coup je te bloque, je te débloque, je ne sais plus je sais pas, autant que cette allusion a nourrir mon égo est mal passée, je prend ça pour une pique.

Je lui répond sans pincette, que ce n'est qu'une idiote aveugle, les choses s'enveniment, elle me renvoi une chanson " tournent les violons".
Je m'énerve et j'ai du mal a redescendre, j'insiste et lui demande pourquoi m'avoir laissée monter en voiture, pourquoi m'avoir embrassée, pourquoi venir, partir, et puis comme ça tourne en rond, je coupe court et j'arrête, il est 23h30 et je suis fatiguée.

1h du matin, elle m'écrit, je me demande si j'ai la berlue, elle me demande si je suis seule. L'espace d'un instant, je me suis demandée si elle me faisait une autre crise borderline en mode je vais venir te voir, mais elle m'a juste appelée sitôt j'ai confirmé ma solitude.
" Je t'appelle pour te dire que je vais te bloquer définitivement cette fois " ..........et c'est reparti pour un tour!

J'essaye de la raisonner, je suis trop fatiguée pour m'énerver et pour débattre. J'entend qu'elle a bu, elle confirme, et je comprend mieux pourquoi cet appel. On réussi a discuter une vingtaine de minutes tranquille, je trouvais ça agréable, sa voix s'était adoucie, et puis ça dégringole d'un coup, elle m'avoue me surveiller, regarder où je suis sur tinder ( par rapport a mes km ) qu'elle est venue près de chez moi, et qu'elle avait regardé si j'étais là, je n'en pouvais plus d'écouter ses conneries, c'était trop pour l'état dans lequel j'étais, alors j'ai dis stop, je lui ai dis bonne nuit et j'ai raccroché. elle m'a rappelée hystérique, et j'ai raccroché a nouveau en lui disant ça suffit, bonne nuit.

Elle m'a renvoyé un message pour me dire que ça nous change, qu'on va donc se quitter sur une note qu'on connait bien ( on s'est déjà quittée y'a 2 semaines non?) qu'elle me laisse dans le chaos ( sans rire, c'est moi dans le chaos là?! ) et dommage qu'on ne puisse se quitter autrement ( hôpital, charité..).

Heureusement qu'il me restait quelques bières pour finir mon cerveau, maintenant j'en suis là.

Tout mon amour, vs cette nana totalement instable, qui est de toute évidence tout aussi éprise de moi, mais dans un déni absolu du truc, qui préfère visiblement s'auto détruire solo en me laissant en faire autant, alors qu'il y a pleins de bonnes choses a partager toutes les deux, et que je suis convaincue que, même si ce n'est pas la femme de ma vie, il y a du bon a prendre. J'attends pas le mariage, pas qu'on fête nos 10 ans, j'avais juste envie de vivre ces moments agréable sur le siège de l'auto et partout ailleurs. Quitte a se vautrer une fois de plus, est-ce pire que de se cuiter le soir pour diluer sa peine et ne plus y penser?

Comment me convaincre de lâcher l'affaire?
Evidemment tout mon entourage me répète pareil, tout le monde me dit de laisser tomber, et une petite voix au fond de ma tête aussi. Mais p*tain, le feu dans mes tripes est si violent, j'ai tellement faim de tout ça. Qu'est-ce que la vie sans cette passion?


Je me bouffe l'esprit depuis 1 mois, et je commence a m'en vouloir d'être sortie de ma coquille, tout en ayant pas envie d'y retourner après cette reconnexion a toutes ces émotions totalement perdues, et finalement, tant attendue. Pourquoi fallait que ça tombe sur cette meuf, plus perchée que toutes les perchées que j'ai pu connaître dans ma vie?

Je sais que je mérite mieux pourtant.

ça ne me ressemble pas, plus.
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

04/12/2021 à 12:48

Bonjour Anonyme,

Pour pouvoir "lâcher l'affaire" de cette relation, il te faut comprendre tes sentiments vis à vis d'elle. Je ne vois que cette solution. T'arrêter un temps, creuser cette question en toi pour savoir à quel besoin profond elle a pu répondre (consciemment ou pas). J'ai l'impression en te lisant que cela dépasse la simple attirance physique.

Dans une relation amoureuse (passionnelle) il y a des enjeux inconscients et les comprendre c'est pouvoir décider.. Tu peux décider de poursuivre ou pas, en fonction de tes besoins, désirs, attentes. Tu peux décider de poursuivre sous conditions. Tu peux décider de stopper. Le panel de choix est vaste.. Mais au moins tu arrêteras de subir et tu seras à nouveau actrice de la dynamique qui se joue entre vous.

Le comment faire cette introspection, c'est un peu à toi de voir. Tu peux avoir besoin de couper les ponts de façon radicale ou pas, te te faire accompagner ou pas, etc..

Bon courage parce que ce n'est évident d'être déchirée entre ses ressentis contradictoires..
Plume

avatar participant de PhedreND

PhedreND

04/12/2021 à 13:41

Bonjour Anonyme,

Je suis d'accord avec le message de Plume,

J'ajouterai peut -être est-ce que toi tu sais vraiment ce que tu veux ? Est-ce que tu veux définitivement tourner la page ou lui laisser une chance.

J'ai vécu un peu la même situation sauf que c'était l'inverse, c'était la femme plus âgée que moi qui était dépassé et qui se battait contre ses sentiments. Elle m'a dit des mots durs, des mots difficiles à attendre elle a même dit que ce qu'on partageait était qu'un jeu pour elle et qu'elle n'avait aucun sentiment. Ce que j'ai fait, c'est prendre du recul me protéger puis je l'ai mise devant les faits... en gros tout ce qu'elle me reprochait elle se le reprochait à elle-même et à partir du moment où elle l'a compris c'est allé un peu mieux et elle a commencé à accepter ses sentiments.

Ce que je te conseillerai, ce serait de garder cette distance le temps qu'elle se stabilise elle vit quelque chose de très perturbant si d'après ce que tu dis elle n'en a pas l'habitude... Elle est jeune elle n'a pas la même maturité et elle le gère comme elle peut... Je ne lui cherche pas d'excuse, elle a eu des propos très durs, mais elle se bat surtout contre elle-même et ce qu'elle ressent... Ne cours pas vers elle à chaque fois qu'elle t'appelle redeviens le maître de ta vie et de tes sentiments tu peux l'aimer cependant protège-toi avant tout.

Bon courage parce que c'est compliqué ce genre de situation,

Phedre



avatar participant de reveuseparis

reveuseparis

04/12/2021 à 13:57

> Citation de **Anonyme** #382689

A chaque épisode, Je lis bien toutes les émotions vives que vous traversez sur cet Amour qui mets sur le qui vive et sur le pied de guerre avec des sentiments en Yoyo..J'en ai le tournie à votre place, tellement votre récit est poignant.. Et Chaque fois, qu'il y a une lueur d'espoir l'instant d'après, il est Tué avec force et violence dans les attitudes et les paroles...
Je ne me permettrais pas de juger une personne que je ne connais pas, mais, je sens bien que vous êtes consciente que cette histoire vous fait plus de Mal que de Bien.... Que vous cherchez à comprendre le Comment du Pourquoi vous tombez sur cette Femme aux sentiments instables, après tant de temps de célibat ???

Je pense que vous avez déjà la réponse en vous, même, si quelque chose d'inexplicable vous pousse à faire des allers et des retours vers elle....
Difficile de vous dire si elle se protège de ses propres sentiments ? Si effectivement, c'est tout ce qui vous sépare dans vos visions des choses qui lui fait faire table rase des bons moments que vous avez partagé ensemble ??? Tout est possible....

Parfois, on peut faire des choses incroyables et inconcevables par Amour et c'est ce qui fait peur....

Je me sens bête si je vous dis de tenir le coup pour dépasser cette relation qui vous fait sentir aussi mal dans votre peau que dans votre moral.... Mais, je sais que quoi que l'on dise et quoi que vous pensiez, vous pouvez faire tout le contraire de ce que vous voudriez faire....Si l'Amour se raisonnait ca se saurait...

Je vous envoie tous mes baisers de réconforts et de soutiens 😍
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

06/12/2021 à 11:38

> Citation de **Plume** #382693
Je suis en total désaccord avec plume.
Il se trouve et c'est malheureux que j'ai vécu ma première histoire d'amour moi aussi avec une borderline.
Car si je sais relire chaque phrase de ce récit, je vois bien qu'il s'agit ici de ce type de profil.
Les psychologues sont formel, contre un tel comportement et profil c'est la fuite qui s'impose car les borderlines veulent détruire leur hôte comme les pervers narcissiques mais a la seule différence et qu'ils ne le font pas de manière très consciente et ils ont de vraies émotions. C'est plus, je te détruit car moi je souffre le martyr, et si tu pouvais souffrir cela me permettrait alors sans doute d'aller mieux. Ils ont un trouble de l'abandon majeur ce qui les poussent a revenir sans cesse, mais il n'aiment pas leur partenaire loin très loin de la il s'agit plus pour eux de la jouissance de voir l'autre se plier a leur moindre désir. Si tu reste, anonyme dans cette relation ce sera pour toi la descente progressive aux enfers, il n'y a rien a attendre de cette fille la.
Alors anonyme, ton profil a toi est plus celui de la dépendance affective, tu trouve cette fille sans doute avenante, tu te sent honorée qu'une telle fille, jeune et jolie comme elle ai susciter cette envie chez toi et tu pense sans doute de manière inconsciente que tu peux la comprendre, voir l'aider. Je te dis qu'une chose, fuis tant qu'il est tant et va trouver une fille digne de toi. Car il ne s’agit pas d'amour mais de relation toxique d'emprise.

Amicalement,
avatar participant de jusdorange

jusdorange

06/12/2021 à 20:13

Warning confiture, (c'est un écho - répétition d'un son percutant un obstacle - trêve de plaisanteries)

Au sein de cette relation, qu'est-ce que tu ressens? Ou est-ce que tu le ressens dans ton corps? Qu'est-ce que tu aimes et qu'est-ce que tu n'aimes pas quand tu es avec elle? De quoi as-tu faim? Pourquoi cette relation a pris une telle importance dans ton esprit et dans ton coeur? Est-ce que tu as déjà ressenti ce genre de choses? Qu'est-ce que ça nourrit en toi? Comme valeurs, comme croyances, comme besoins?

Comment tu imaginerais une relation dans laquelle tu te sens bien? Est-ce que celle-ci correspond à ce que tu souhaiterais vivre?

Au-delà d'une relation, comment tu te vois toi? Comment est-ce que tu souhaites vivre ta vie? Qu'est-ce que tu souhaites vivre en terme d'émotions, de sensations, d'expériences? Qu'est-ce qui te nourrit?

Est-ce que tu penses que sortir de sa coquille est une mauvaise chose?

Je n'ai que des questions à te poser, aucun conseil à te donner :)

Je t'envoie du courage et du soutien :)
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

06/12/2021 à 21:17

Une chanson de Jean GABIN."Je sais qu'on ne sait jamais".
avatar participant de Calinette123

Calinette123

06/12/2021 à 22:52

Agapee Free parle d'or.
Relis la bien.
Victime moi aussi d'une personne diagnostiquée borderline par plusieurs médecins psychiatres, je ne pourrais te dire le contraire.
Fuis immédiatement !
Perso je le croyais de taille, assez forte.
J'ai relève le défis.
J'étais tellement amoureuse.
Mais au bout du compte, il m'a fallut 4 ans pour l'en remettre.
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

12/12/2021 à 14:53

Slt,
2 ans que a peu près le même schéma c'est produit mais avec celle qui partage ma vie depuis 13ans aujourd'hui.
🙃.Ton coeur ton corp et ton esprit?écoute les et ton âme te racontera toute l'histoire qui es loin d'être terminé vu ton récit !!!!non je ne suis pas perché mais si ta envie dans savoir un tout petit peu plus sur ce qui ce passe autour de tes peurs et blessures vis à vis de ce parcours je serais ravie d'en discuté avec toi.
Garde ta flamme.la magie de l'amour tu la déjà compris je pense.🤩
avatar participant de <strike>Membre désinscrit</strike>

Membre désinscrit

01/01/2022 à 21:56

🙏
avatar participant de reveuseparis

reveuseparis

10/01/2022 à 13:57

Le Titre : Au Seccours, j'aime une Folle..... Je me dis qu'aimer une Folle est une chose, mais, si la Folle nous Aime, je n'imagine même pas les délires puissances mille qu'il faudra supporter 😅 ...... Quoi que les Folles peuvent êtres Marrantes et ne sont pas Folles à Cent pour Cent de leurs temps

J'ai le droit à mon grain de folie mouah aussi, ou il faut se contenter de rester dans un sérieux qui ne permets rien d'autre ?????
avatar participant de Membre anonyme

Membre anonyme

10/01/2022 à 18:33

J'ai abandonné, rien ne vaut ma tranquillité, je ne suis pas prête a souffrir pour aimer, aimer pour souffrir