ENTRE-L

Comment faire pour que ma fiancée bi arrête de penser aux hommes page n°2

Forum lesbien

Créé par Juliette201, le 28/07/22 à 19:20.

Mis à jour le 08/08/2022 avec 87 participations.

avatar Inframince

inframince

29/07/2022 à 18:11

Bonjour Juliette,
merci pour ces nouvelles. Heureuse d'apprendre que la communication s'est améliorée ! J'espère sincèrement que vous parviendrez à une solution satisfaisante pour toutes les deux.

> Farf : un gode si réaliste soit-il ne remplace pas un pénis.

C'est juste. Mais ça peut apporter quelque chose de différent et de plaisant : il y a des godes qui vibrent !
avatar Cin91

Cin91

29/07/2022 à 18:18

Bon. Si on veut rationaliser un minimum.
Il y a un problème de base.
Comment as tu pu t'aventurer aussi loin avec une bisexuelle alors que son attirance pour les hommes te dérange?

Elle ne te l'a pas caché. C'est une information que tu as depuis le début.
En partant de cela, tu ne peux pas croire que tu ne serais pas confrontée à ce problème (problème car ca te dérange) plus tard.

Je vais peut être passer pour une biphobe.
Ce cas de figure. Ce manque qu'elle resent est non seulement normal mais presque inévitable et dans nimporte quelle situation. C'est toujours la même histoire. Oui il y a des bis qui n'ont pas ce manque mais ca arrive quand même très souvent.
En ce sens, il n'y a pas de complexe à avoir et le kiki n'est pas le sujet puisque tu n'es pas un homme point. Si elle était avec un homme elle aurait sûrement eu un manque de femmes.
Regarde les témoignages incéssants de femmes bi avec mari et enfants parlants d'un manque de femme. Leur mari devraient ils se sentir complexés de ne pas être une femme?

Concernant les conseils sur le god, comme cela a été dit, non seulement ca ne résoudra rien car un objet en plastique ne remplacant pas un sexe doté de fluides et tout ce qu'il y a de plus humain, mais en plus il n'y a AUCUN rapport avec le fait d'être vaginale vu que les lesbiennes aussi sont vaginales (mais apparement toutes les lesbiennes ne sont pas au courant).

Enfin, je ne veux pas être dure mais il est extrêmement naif de penser que tu pourrais changer son orientation sexuelle. Car dans ton titre c'est ce que je comprends.

Conclusion. En sachant que tu ne peux pas concevoir qu'elle se tape des mecs, au vu de jusqu'où elle va (et c'est un manque de respect), la seule issu pour elle: te tromper.
La seule issue pour toi: la rupture
avatar Juliette201

Juliette201

29/07/2022 à 19:08

Je vais y réfléchir…on me le conseille beaucoup mais ça fait un an et demie que nous sommes ensemble, et je sais qu’elle m’aime alors pourquoi la quitter si je l’aime aussi ? Pour une histoire d’homme ? Elle n’a encore jamais eu de relation avec un homme et quand elle en aura une, elle sait parfaitement que je la quitterai donc, comme je compte sur son amour pour moi, je pense qu’elle ne me trompera pas. Cette histoire remonte à plusieurs mois et je l’ai quittée à cette période. On s’est remises ensemble et elle n’a plus rien fait, elle continue juste d’en parler…
Mais depuis la conversation d’hier, j’ai beaucoup d’ espoir pour qu’elle arrête.
avatar Aristote

Aristote

29/07/2022 à 20:28

J'ai lu le message d'entrée. Au secours ! d vivre ça. On change pas les gens comme ça, par la discussion. Ce serait trop beau !!
avatar Alma08

Alma08

29/07/2022 à 20:35

Non, on changent Pas les personnes tout cours, ni par discussion ni Pas dispute. Mais au moins qu'elles partagent les ressenties...
avatar Aristote

Aristote

29/07/2022 à 20:40

Oui mais ça ne changera rien !
avatar BeSweet

BeSweet

29/07/2022 à 20:43

> Citation de **Cin91** #411275 : il n'y a AUCUN rapport avec le fait d'être vaginale vu que les lesbiennes aussi sont vaginales (mais apparement toutes les lesbiennes ne sont pas au courant).

Ah bon ? Préciser qu'une Bi est vaginale ne veut pas dire que les lesbiennes ne sont pas au courant qu'elles peuvent l'être aussi lol

En revanche, toutes les lesbiennes ne sont pas vaginales non plus, mais pas besoin de le préciser, si ?

> Citation de **Cin91** #411275 : Je vais peut être passer pour une biphobe. Ce cas de figure. Ce manque qu'elle resent est non seulement normal mais presque inévitable et dans nimporte quelle situation. C'est toujours la même histoire. Oui il y a des bis qui n'ont pas ce manque mais ca arrive quand même très souvent.

Non, tu n'es pas biphobe, mais es-tu statisticienne pour affirmer que ce manque arrive très souvent ? ^^

Peut-être que les Bi, n'ayant pas ce manque, utilisent les bons godes et non pas seulement les doigts de leur partenaire 😆
avatar Alma08

Alma08

29/07/2022 à 20:47

> Citation de **Aristote** #411330
Non, mais c'est a Juliette de voir l'evolution de sa relation.
Nous on peut que donner des points de vu
avatar Phoenix73

Phoenix73

29/07/2022 à 21:40

J'ai tendance à penser que beaucoup se cale sur l'orientation et non sur la personne.
Quel que soit l'orientation un couple se construit à deux, avec des desirs différents, avec des personnalités différentes,  avec une vision du couple propre à chacun et des limites différentes.
Comme il a été souligné, c'est dans le dialogue et le respect mutuel qu'un couple fonctionne ou non et si les différences sont un fossés entre les deux, ca devient compliqué.
Si votre partenaire est une séductrice, et qu'elle a tendance à voir ailleurs, est ce vraiment un problème d'orientation?
Lorsqu'on se met avec quelqu'un qui est tres différent sur certains points, de ce que l'on est, il est primordial d'eclaircir les quelques points bloquants pour l'évolution du couple. Parfois il est possible de trouver des consensus selon les limites de chacun, parfois c'est impossible parce que l'un des deux est dans la zone de souffrance, du fait qu'il les aura dépassé par amour.
Pour répondre, à la question posée dans le titre, tu ne peux pas changer ta partenaire en une lesbienne, comme on ne peut pas changer une lesbienne en bisexuelle.
La bisexualité se vit différemment chez chacun d'entre nous et non les bi ne sont pas forcément en manque de l'autre sexe, c'est pour ca que pour ma part c'est une question de personne, plus que d'orientations.
Je vous souhaite de trouver ttes les deux votre équilibre, sans souffrance ni pour toi, ni pour elle.
avatar Inu Inu

Inu inu

30/07/2022 à 18:39

Bonsoir, je réponds après une cinquantaine d’autres réponses donc pas sur qu’elle soit lu mais le post m’a fait réagir .
Déjà je suis restée un peu bloquée sur ta vision des hommes: tu les ignorais et maintenant tu les hais. Je te rappelle tout de même que tu es née d’une relation sexuelle d’un homme et d’une femme non protégée. Tes mots traduisaient une image visiblement assez méprisante des hommes et je trouve cela assez dérangeante car tu dois en côtoyer dans ta vie de tous les jours et ça doit pas être évident pour toi du coup.

Ensuite, pour répondre à ton interrogation, parles lui directement. Y’a t’il pénétration dans vos ébat ? Peut-être que cette pratique lui manque et que du coup elle fantasme à fond dessus. Les lesbiennes s’approprient sans problème cette pratique: godes avec ou sans ceintures, doigts, avec ou sans vibro…y’en a pour tous les goûts. Mais si tu l’associe avec ce que tu déteste le plus - à savoir les mecs- j’imagines que tu la pénètres peu voir pas du tout et si elle sait ton aversion de tout ce qui est lié à l’homme elle ose peut-être pas t’en parler?

Elle est bi, elle arrive et aime prendre du plaisir autant avec un partenaire aux particularités masculines et féminines , c’est sa nature et tu le savais, tu ne peux pas vouloir la changer maintenant. Mais comme je l’ai dit plus haut, les lesbiennes aussi aiment pénétrer et se faire pénétrer, ça ne veut pas dire qu’elle veulent un penis entre leurs cuisses mais qu’elles aiment la pénétration que leur procurent leurs chéries.

Prends ton courage à deux mains et discutez en posément.
avatar Héphaïstos

Héphaïstos

30/07/2022 à 20:21

> Citation de **Inu Inu** #411513
Je suis dak une fois de plus.
avatar BeSweet

BeSweet

31/07/2022 à 06:58

> Citation de **Inu Inu** #411513 : Tes mots traduisaient une image visiblement assez méprisante des hommes et je trouve cela assez dérangeante car tu dois en côtoyer dans ta vie de tous les jours et ça doit pas être évident pour toi du coup.

Apparemment elle va essayer le gode avec sa chérie.

En espérant qu'elle n'assimile pas la pratique au phallus et aux hommes qu'elle déteste en ce moment sinon... 😮
avatar Inu Inu

Inu inu

31/07/2022 à 09:19

@Cin91: alors t’as peut-être pas voulu passer pour une biphobe mais t’es propos s’en rapproche dangereusement.
Un(e) bisexuel -le est une personne étant attiré sexuellement et/ou sentimentalement par les 2 sexes ( en étant conscient de ce qui les attirent chez les 2 sexes). Par contre ça ne veux pas dire que si une femme est en couple avec une autre, elle aura forcément un manque du fallus !
Il y a bcp de lesbienne qui pratique la pénétration sans jamais êtres sortie avec un homme!

Je suis bi et j’ai découvert le plaisirs de la pénétration avec une lesbienne !( avec un homme ça ne marchait pas du tout!🤣) . Tout comme une femme ne se résume pas à une paire de sein il en va de même qu’un homme ne se réduit pas à son penis!

Vous dites à Juliette « comment a t’elle pu aller aussi loin avec une bi alors que son attirance pour les hommes te dérange ? »
Mais Juliette n’a pas dit que sa copine était attirée par les hommes , mais qu’elle faisait une fixation sur la pénétration !
Et les sentiments ça ne compte pas? Peut-être que ces 2 femmes s’aiment sincèrement non? Aaah mais j’oubliais l’une est bi alors elleva FORCÉMENT la quitter pour un HOMME a un moment donné c’est évident…

C’est triste qu’on en soit encore là sur l’image des bi en 2022
avatar Susanne75

Susanne75

01/08/2022 à 13:17

> Citation de **Inu Inu** #411623

Je ne vois rien de biphobe ou s'en rapprochant dans l'avis de la personne précédente,

Et comme il est étrange d'être dans l'intimité de gens que l'on ne connait pas, donner qqs "conseils", points de vue tirés d'expériences personnelles ok mais - ce n'est que mon avis- ça va peut-être un peu loin non ?

Est-ce que l'on va toutes débarquées dans leur chambre à coucher ?! Lol
avatar Phoenix73

Phoenix73

01/08/2022 à 14:59

> Citation de **Susanne75** #411839
Je comprends les propos de @inuinu , je n'irais pas jusqu'à dire que les propos de Cin91 font parties de la biphobie, mais parler de statistique quand ca ne repose sur....rien et qu'on est dans la vieille image d'Épinal sur les bi, ca peut titiller légèrement certain.e.s d'entre nous. 
En fait , derrière chaque orientation sexuelle , il y a, avant toute chose, un individu et on le zappe complet. 
Et son orientation ne définit en rien sa vie de couple ou sa polyamorie comme pour TOUTES orientations. 
Je vois trop de clichés et de réponses du style , "t'es avec une bi quitte là , elle va te tromper avec un homme."
 (Je ne parle pas de la situation exposée ici et désolée de m'écarter du sujet de base @juliette201, ça n'est en rien contre toi, loin de là. )
Comme si les bi seraient incapables de vivre une relation avec une seule personne et que forcément il y aura un manque de l'autre sexe. Je dis pas que c'est jamais le cas, mais c'est pas QUE CA.
Si la personne aime aller voir ailleurs ou si la personne trouve sa complétude en ayant plusieurs partenaires, ca n'est pas qu'une question d'orientation . 
Alors effectivement, peut être que selon la maturité de la personne, un.e bisexuel.le va peut être vouloir se découvrir à travers des expériences (je dis bien peut-être) parce que c'est un peu flou, si t'es ni dans la case homo ou ni hetero, bah tu te sens comme un.e extraterrestre, on apprend à se découvrir à travers les autres également.
Je peux également comprendre que certaines lesbiennes ne puissent pas se mettre avec des bi, pour des raisons qui leurs sont propres ou par mauvaises expériences, mais si c'est parce qu'on se fait une idée prédéfinie des bi , je trouve ça juste dommage, de se fier plus à une orientation qu'à la personne qui est devant soi.
et encore 1000 excuses juliette201, je vous souhaite de trouver le juste équilibre entre vous.
avatar Bamses

Bamses

01/08/2022 à 16:17

> Citation de **Juliette201** #411069
Sa ne m étonne pas cette situation dont tu vies une bi, c est pour cela que je ne pourrais pas sortir avec une bi elles sont plus 99% hetero moi j ai toujours dit soit tu aimes les hommes soit tu aimes les femmes après pour avoir une expérience avec les filles oui là je les comprend mais pour se mettre en couple sérieusement j ai toujours eu de gros doutes voilà attention c est purement mon avis personnelle .
avatar Phoenix73

Phoenix73

01/08/2022 à 17:00

> Citation de **Bamses** #411856
Oui on est 99% hetero, et on n'a pas de nombril. Quand on se coupe, on nous reconnait de suite, notre sang est arc en ciel avec des paillettes. Et on fait caca dragibus.
avatar Héphaïstos

Héphaïstos

01/08/2022 à 17:04

> Citation de **Phoenix73** #411859

Bonne réaction. Ce type de propos cliché(ceux auxquels tu as réagi avec humour) a tendance à me déprimer personnellement. C'est un peu comme les gauchos qui mettent tous les bourgeois dans le même panier et inversément. Quand une femme me dit aussi : "Oui mais les femmes..." ça me laisse sans voix. Il y a du bon et du mauvais partout mais je comprends que certains restent braqués afin de conserver une forme de sécurité, par peur de l'autre au final.
avatar Susanne75

Susanne75

01/08/2022 à 17:43

Peut-être que le titre du topic a crée un peu de confusion ?

" Comment faire pour que ma fiancée bi arrête de penser aux mecs " :-(

Quand aux clichés, et aux préjugés on en a tous ;-) C'est très humain et universel.

L'histoire étant d'éviter de heurter les uns/unes et les autres.
avatar BeSweet

BeSweet

01/08/2022 à 18:02

Je vais la tourner autrement cette phrase, tiens : "Comment faire pour que ma fiancée lesbienne arrête de penser aux femmes ?" 😅

Ah lala, la pensée... C'est le mal... lol
avatar Inu Inu

Inu inu

01/08/2022 à 18:19

@Susanne75: je ne me suis pas invitée dans sa chambre à coucher étant donné que c’est Juliette elle même qui nous y a propulsé en nous exposant sa relation intime ( et je ne vois pas où elle le problème si elle souhaite dès avis extérieures)

Elle le dit elle même : elle voudrait que sa copine arrêtes de vouloir la pénétration et elle met ça sur le compte de sa bisexualité, comme si cette pratique était purement hetero/ gay.

Tu ne vois pas les propos à la limite de la biphobie( et je dis bien à la limite car ce n’est pas voulu de sa part) eh bien moi je les vois quand on est justifie un problème rencontré par une personne par l’orientation sexuelle de son partenaire.
Encore une fois c’est pas parce que sa copine bi parlent de phallus et de pénétration qu’elle veut un mec, mais juste une pratique sexuelle qui n’appartient pas qu’aux hétérosexuels.

@Bamses : tu es sortis avec toutes les bi du monde pour dire qu’elles sont à 99% hetero? ( pourtant j’ai pas le souvenir de toi dans mes archives 😁)
Eh bien non, on vit notre bisexualité de façon différente et même si tu rencontrais une bi à 99% hetero, il suffit qu’elle tombe sur la femme de sa vie pour ne voir plus qu’elle! Bah oui les sentiments tu les mets où dans ton pourcentage ?

C’est vraiment énervant cette image que les heteros et les lesbiennes ont de la bi qui sort avec une lesb pour passer le temps ou par curiosité ou qui va forcément trompé sa copine parce qu’elle est aussi capable d’apprécier le genre masculin. Y’a pas besoin d’être bi pour cocufier une lesbienne et ce peu importe le sexe de l’amant- maitresse. Les bi ne sont pas plus volages, ni infidèles que les autres et surtout ne sont pas en manque de l’autre sexe comme une droguée en desintox
avatar BeSweet

BeSweet

01/08/2022 à 18:41

Moi, je vois le bon côté des choses : si certaines lesbiennes ne veulent pas de femmes Bi, y'en a forcément plus pour les autres lesbiennes 😱
avatar BeSweet

BeSweet

01/08/2022 à 18:41

Moi, je vois le bon côté des choses : si certaines lesbiennes ne veulent pas de femmes Bi, y'en a forcément plus pour les autres lesbiennes 😱
avatar Tralaliiii

Tralaliiii

01/08/2022 à 20:12

> Citation de **Inu Inu** #411875
> "elle voudrait que sa copine arrêtes de vouloir la pénétration et elle met ça sur le compte de sa bisexualité, comme si cette pratique était purement hetero/ gay."
* Chercher la complétude, la satiété mutuelle avec notre partenaire, me semble plus sympa comme jeu amoureux qu'essayer d'empêcher quoi que ce soit.
Et concernant la bisexualité, le post de Phœnix est une très bonne base de discussion :
https://betolerant.fr/forum/22149/bi-vs-lesbienne-la-bataille-finalepml
avatar Héphaïstos

Héphaïstos

02/08/2022 à 14:46

> Citation de **BeSweet** #411880
😅
avatar Susanne75

Susanne75

02/08/2022 à 14:49

> Citation de **BeSweet** #411879

Le principal étant que chacun/une reste libre dans ses choix ;-) quels qu'ils soient.

Pour vous Inu, Inu :

Humour, dérision, ou comment prendre du recul et de la hauteur ?.......

Suite à votre longue tirade que j'ai trouvé forte intéressante :

- Je me permet de revenir à nouveau sur mon ressenti personnel - que vous excuserez, n'étant pas parfaite, je peux me tromper - je n'ai pas vu de biphobie dans les commentaires précédents.

- Vous avez, tout à fait, le droit de ne pas être d'accord avec moi -liberté d'expression et d'opinion- mais ça ne changera rien à mon ressenti, et mon impression personnelles :-), que je continuerais à exprimer.

Quant au titre du topic il parle de lui même .....

Après le reste.....
avatar Phoenix73

Phoenix73

02/08/2022 à 19:15

> Citation de **Susanne75** #411971
La question est qu'est ce que la biphobie pour toi? J'ai pas envie de polémiquer sur untel a dit ci ou ça, c'est sans intérêt.
Si je disais, les lesbiennes sont toutes biphobes ou les lesbiennes ne sont pas fidèles parce que j'ai connu une lesbienne qui ne l'etait pas. Tu ne trouverais pas ca absurde?
Je comprends tout à fait le choix de ne pas vouloir se mettre avec une bi , chacun.e est libre et à sa petite liste dans sa tete de sa futur amoureuse même les bi.
En revanche faire des généralités avec son propre prisme et ne connaissant rien au final de cette orientation et clamer haut et fort des absurdités, ca reste de la biphobie.
avatar BeSweet

BeSweet

02/08/2022 à 20:13

> Citation de **Phoenix73** #411985 : Si je disais, les lesbiennes sont toutes biphobes ou les lesbiennes ne sont pas fidèles parce que j'ai connu une lesbienne qui ne l'etait pas. Tu ne trouverais pas ca absurde?

Oui, ce serait tout aussi absurde, mais ce ne serait pas de la lesbophobie pour autant. À moins de confondre absurdités et agressions.


avatar Alma08

Alma08

02/08/2022 à 20:27

On se sent Pas agressé quand on est jugé?
avatar BeSweet

BeSweet

02/08/2022 à 20:35

Se sentir agressé et l'être sont 2 choses différentes. Dans une agression morale ou physique, il y a un préjudice qu'il faut pouvoir démontrer.
avatar Alma08

Alma08

02/08/2022 à 20:43

Legalment mais moralement il y a agression.
avatar BeSweet

BeSweet

02/08/2022 à 20:51

C'est idem : que ce soit légalement ou moralement, il y a cette notion de préjudice (psychologique ou physique) pour qualifier l'agression.

avatar Alma08

Alma08

02/08/2022 à 20:57

Et qui de mieux pour dire que ça fait du mal que les personnes concernées?
Si ça fait mal il y a du prejudice
avatar BeSweet

BeSweet

02/08/2022 à 21:01

Sans aucun doute : la personne qui a mal.

Mais parfois les gens ont mal moralement sans même avoir été agressés.
avatar Alma08

Alma08

02/08/2022 à 21:04

> Citation de **BeSweet** #412000
Sans meme Pas avoir eu l'impression de les avoir agressé.
Quand quelqu'un a mal, on l'ecoute
avatar BeSweet

BeSweet

02/08/2022 à 21:06

Oui, c'est ce qu'on fait tous ici, on écoute :)
avatar Alma08

Alma08

02/08/2022 à 21:12

> Citation de **BeSweet** #412005
Comme de partout, on ecouté ce qu'on veut ecouter, ce qui nous convient, qui va avec notre visión des choses et nous laisse dans le reconfort de la zone de sécurité
avatar Phoenix73

Phoenix73

02/08/2022 à 21:16

> Citation de **BeSweet** #412000
Je vois les choses autrement personnellement, ca ne me touche pas tout ce qui se dit sur les bi, parce que je suis bien dans ma vie et de manière générale, j'en ai rien à battre de ce que pense les autres.
En revanche une bi qui vient ici pour se chercher, qui a mis au placard son 2eme penchant , parce que c'est mal vu ...je ne vois pas en quoi elle peut se retrouver dans les vieilles images de la bisexualité, plus le rejet non expliqué au final (en tout cas ici). Et je sais que certaines bi ne mettent pas qu'elles sont bi mais lesbiennes à cause de ce rejet. C'est dans la discussion qu'on peut comprendre les points de vue et le post d'hystorie sorti d'outre tombe , ca fait du bien.
avatar BeSweet

BeSweet

02/08/2022 à 21:25

> Citation de **Phoenix73** #412013

Ben justement, on a fait part du fait que ces généralités étaient absurdes et sans fondement.

Il serait juste appréciable de ne pas accuser de biphobie surtout quand il n'y avait pas cette volonté d'agresser l'autre.
avatar Phoenix73

Phoenix73

02/08/2022 à 22:03

> Citation de **BeSweet** #412017
La biphobie kesako ?

La biphobie peut se manifester par des moqueries involontaires et de la décrédibilisation, ou plus ostensiblement par des insultes. Ce type d'attitudes affecte négativement le bien-être mental et émotionnel des personnes bisexuelles, en particulier chez les jeunes qui signalent davantage de problèmes mentaux (anxiété, dépression, stress, taux de suicide plus élevé) que les hétérosexuel·le·s et les homosexuel·le·s (gays et lesbien·ne·s) (2).