ENTRE-L
Forum lesbien

Le commu LGBTQI est elle tolérance ? page n°2

Créé par Némésis Inu, le 22/08/22 à 14:11.

Mis à jour le 12/09/2022 avec 56 participations.

avatar Une Ancienne Membre

une ancienne membre

#417973 - 02/09/2022 à 11:45

La tolérance chez vous c'est d'exclure ceux et celles qui ne pensent pas et ne dit pas comme vous, elle passe par l'exclusion comme la radiation pour pole emploi .

J'ai reçu un avertissement et un signalement pour propos haineux .... je ne sait pas qui a la haine entre moi qui n'en a rien a fiche de dire ce que je pense, ou celles qui me signale ( je sait pourquoi quand on est trans on suit le mouvement et on adhère la doctrine sinon on est exclu socialement, et ça c'est violent l'exclusion sociale, apparemment ça c'est de la tolérance )

alors petit point sur la tolérance = c'est de tolérer les gens qui ne pensent pas comme vous et qui ont des gouts différents des votres, moi il y a des catégories de personnes a qui je parle et d'autres non, et c'est comme ça, ça s'appelle les gouts et les couleurs, il me semble que vous les glorifiait vos couleurs de l'étendard non ....

Alors pas la peine de cracher votre haine avec des signalements qui prouvent bien ce que vaut la tolérance dans votre milieu ....

avatar Némésis Inu

Némésis Inu

#417976 - 02/09/2022 à 12:10

> Citation de **Elda41** #417973
´tu dis que tu n’en a rien a fiche de dire ce que tu penses, pourquoi pas ? mais par contre la façon de le dire peut heurté, blessée des tierces personnes et pour moi la est le problème et je pense que c’est la raison de l’avertissement.

Tu n’étais pas obligée d’exprimer ton mépris envers les lesbiennes ( mépris en plus généralisé (tu connais la pensée de toutes les lesbiennes d’ici et d’ailleurs ?) avec une telle violence et vulgarité.

Que des lesbiennes t’ai injuriée, méprisée, rabaissée, je n’en doute pas mais ne soit pas haineuse envers toute une communauté, car tu deviendrai ce que tu méprise.

Je ne penses pas que tu es fais ça gratuit, j’ai ressenti de la colère et de l’incompréhension que tu as dû garder pour toi et qui a explosé.
Mais ça ne t’autorise pas à en blesser d’autres.

Si je me trompe vis à vis de toi et de celles/ ceux qui ont alerté sur tes propos alors ne tenez pas compte de ce commentaire.
avatar Phoenix73

Phoenix73

#417977 - 02/09/2022 à 12:17

> Citation de **Elda41** #417973
@Elda41, tu n'as pas été exclue par @fierdre et oui les gouts et les couleurs ne se discutent pas. C'est plutôt les adjectifs que tu y mets derrières qui font tilter la populasse.
A travers le mot tolerance, il y a le respect à minima et dans ce qui a été c/c plus haut, si c'est de toi , cette limite là, tu l'as légèrement dépassé (oui c'est un euphémisme).
Tu ne peux pas demander à ce que les gens t'acceptent, si toi tu les rejetent et les insultent au passage.
Les attitudes des personnes dépendent aussi de ton comportement envers eux, comme je comprends que ton attitude doit être le résultat de certains comportement envers toi.
Tu devrais saisir l'opportunité de rester ici, en respectant les uns et les autres en fait.
Et tu as tout à fait le droit de ne pas vouloir de femmes ou hommes CIS, les gens respecteront.
Et on n'est pas non plus obligé de relationner avec tout le monde , ni de coucher avec tout le monde , ca mettrait un sacré bordel.
avatar Fierdre

Fierdre

#417979 - 02/09/2022 à 12:22

> Citation de **Elda41** #417973
>petit point sur la tolérance = c'est de tolérer les gens qui ne pensent pas comme vous et qui ont des gouts différents des votres

L'hôpital qui se fout de la charité ?
Je suis aussi trans, et ce que tu dis est juste scandaleux. C'est même plus agressif, c'est carrément violent.

Alors soit tu respecte la charte du site, charte que tu as accepté, soit tu seras exclue du site. Et sans aucun remords.

Edit, j'ai demandé a notre transfem préférée de dire un mot a ce sujet, en tant que nana concernée. (Concernée par la transidentité féminine, I mean)
avatar Alithia

Alithia

#417985 - 02/09/2022 à 13:28

Ouah la violence de toute part.

Pour commencer, que tout le monde naisse les armes.

-En ce qui concerne la modération, elle fait ce qu'elle peux, si vous avez besoin d'elle vous leurs envoyez un message, la modération peux pas tout lire, mettez vous à leurs place.
La modération et ce site N'EST PAS TRANSPHOBE, je suis trans, et on as jamais essayer de me faire taire, et pourtant, j'ai une grande geule.
Par contre, j'ai jamais insulter, jamais était de cette rare violence. Et quand j'ai eu un rappel à l'ordre, c'était ma faute.
Merci, de pas mettre toute les personnes trans dans le même panier.

Vous vous rendez compte, que vaux messages, légitimes dans le fond, dans la forme participe a la fragmentation de la communauté ou du mouvement LGBT+. Terme sur le quel je reviendrais plus tard.

Bon pour commencer, je suis femme trans, qui pour le moment oscille entre pan et lesbienne.

Je suis désoler pour toute les personnes qui ont subis des violences dans leurs vie, mais n'oubliez pas que les personnes qui participe ne sont PAS vos bourreaux, et ne mérite pas de se faire cracher dessus.

Je suis profondément blesser par des propos lesbophobes, je tiens à préciser une choses.

La violence viens de partout, des gay, lesbiennes, bi, trans ect...
Y a des gay homophobe, des lesbiennes lesbophobe, des trans transphobe, ect...

Merci de ne pas généraliser des comportement toxiques à l'ensemble d'une commu.
J'ai connue des lesbiennes cis, je suis sortie avec une bi cis, j'ai côtoyer des homo cis, et la même du côté trans, et y a pas de différence sur le traitement que j'ai subis.
Y a des con, y a des gens ouvers d'esprits.

Il y a des assos qui travail ensembles.

Les points commun entre toute personnes LGBT+ c'est qu'elle ont une sexualité ou un genre qui n'est pas dans la norme.
Elle partage certain combats, mais aussi, les groupes sont très intersectionnel.

Trans, bi, ace, inter, on peux être mélanger au gay lesbienne.
On peux côtoyer plusieurs groupe.
Tout le monde n'est pas concerné, mais y en as un assez grand nombre.

De plus, même si des combats ne sont pas les même, qu'on ne peux pas se soutenir.

Je me vois mal dire à une personne gay qui souffrirai de discrimination, ben je te soutiens pas démerde toi, je suis pas gay.

On est pas obliger d'être concerné pour être allié.

On peux tous lutter ensemble pour tout le monde.

Se soutenir à tour de rôle.

Merci donc, de condamner vos bourreaux, mais pas faire d'amalgame.

J'ai beaucoup de chose à dire, je pense que je ferai d'autre poste, parce que ça va être nécessaire.

Juste un truc qui me fait sauté au plafond :
On vis dans une société qui peux faire que vous découvriez tard.
Une lesbienne peux avoir eu une vie sentimentale avec des hommes, avant de prendre conscience.
Une lesbienne peux devenir bi, quand elle se rend compte qu'elle aime un homme.
Une bi, peux être lesbienne si elle en viens à ne plus éprouver d'attirance pour les hommes.

Si une lesbienne, aime les femmes, et tombes amoureuses d'un homme en particulier mais n'aime pas les hommes en général, alors, suivant son désir, elle est lesbienne.

Faux comprendre une truc, non deux !
La sexualité est fluide et changeante pour certaine personne.
Seul la personne connais ses désirs, et donc peux se définir, et nous n'avons aucun droit d'imposer à l'autre, notre façon de pensé, car nous ne savons pas ce que l'autre vie.

Si la personne se dit lesbienne, mais que pour vous elle l'es pas, vous n'avez pas votre mots à dire.
C'est ce qu'on appel le respect.

Vous voulez être respecter, respecter les autres.
Vous voulez pas qu'on est de propos lesbophobe, ne le soyez pas vous même.

Bon je suis au boulot, et j'ai déjà pris trop de temps, je préciserais d'autre point plus tard.
avatar Fierdre

Fierdre

#417988 - 02/09/2022 à 13:49

> Citation de **Alithia** #417985
Et plus spécifiquement par rapport à certains propos ? 😶
avatar Alithia

Alithia

#417989 - 02/09/2022 à 13:50

En tant que personne trans, je dénonce et ne toléré pas des propos lesbophobes ou violent comme :
"Sinon pour énerver les haineuses lesbiennes = je suis une femme et j'ai une bite et je suis plus femme que vous, aller saigner de la chatte d'autres saignent de tristesse ."
"Je vais être plus claire = tout ce qui de l'ordre des cisgenres, que se soit des femmes ou des hommes, des heteros ou des homos, vous ne m'intéressez pas, vous m'inspirez pas, ormis la méfiance et le dégout ." (extrait de ta description sur ton profil)

Je trouve ça horrible, et plus que ça, hypocrite, comment prétendre que l'on nous dois le respect et la tolérance, quand sois même, on se permet des propos du genre.

-c'est pas parce qu'on est triste, qu'on as subis des violence, ou des discrimination qu'on peux se permettre de faire de même.
Il n'y a pas d'échelle de valeur, y a pas "de plus femme" que d'autre. Y a des femmes, toute différentes et uniques.
En tant que personnes trans, je milite pour l'égalité, mais elle va dans les deux sens, si des personnes trans se permettent ce genres de propos abject, je défendrai les victimes de ces propos !!

C'est du grand n'importe quoi, c'est inadmissible, et cela ne reflète pas la commu trans.
Et même si je ne parlerais pas au nom de celle ci, je pense syncerement que la majorité me rejoindra sur ce point.
avatar Fierdre

Fierdre

#417990 - 02/09/2022 à 13:53

> Citation de **Alithia** #417989
Merci!
Comme quoi, on peut être trans et être choqué.e par certains propos haineux


Edit:
Au vu de sa '' nouvelle '' présentation, je l'ai virée, et son adresse mail est bannie.

''Vous pouvez me signaler pour soit disant propos haineux ça prouve ce que je dis quand je dit que vous etes des nuisibles aux transgenres les cisgenres, et je m'en tape que ça touche vos égo fragile, on voit surtout l'étendue de votre soit disant tolérance .

JE REFORMULE MON EDIT = PAS DE CISGENRE QUEL QU IL SOIT FEMME HOMME HOMO OU HETERO JE NE PARLE QU AUX TRANS EXCLUSIVEMENT QUE CELA VOUS PLAISE OU NON . SI J AI A DONNER DE L EMPATHIE C EST POUR MES CONSOEURS ET LES ANIMAUX QUI N ONT JAMAIS EU BESOIN DE BANNIERE DE COULEUR POUR ETRE SYMPA

J AI LE DROIT DE NE PAS VOUS APPRECIER DANS MA VIE IL N Y A JAMAIS EU QUE LES CIS POUR ME POURRIR LA VIE ET ME DETRUIRE, JAMAIS DES TRANS OU DES ANIMAUX .

AVANT DE ME DENONCER POUR ' HAINE ' REGARDEZ DEJA LA VOTRE, EN TOUT CAS CONTINUEZ DE ME SIGNALER JUSQU A ME FAIRE EXCLURE CA PROUVE VOTRE MEDIOCRITE ET MOI CA ME PERMET DE RESTER SUR MES POSITIONS, VOUS ME LAISSER RAISON A VOUS RENDRE PLUS MEPRISABLE QUE VOUS L ETES DEJA .

IGNOREZ MOI AUTANT QUE JE VOUS IGNORE ET SI VOUS AVEZ QUELQUE CHOSE A DIRE DITES LE AU LIEU DE SIGNALER COMME LES LACHES QUE VOUS ETES EN PENSANT ENCORE UNE FOIS QUE CA FAIT DE VOUS DES GENS BIENS, POUR MA PART VIS A VIS DU SIGNALEMENT JE VOUS MEPRISE LE DOUBLE ''

Je vous rassure, ça ne passe absolument pas.
Nous ne tolérons pas la transphobie, même si chacun.e reste libre de relationner ou non avec des personnes trans.
Nous ne tolérons pas non plus la cisphobie, mem si chacun.e est libre de relationner ou non avec des cis.
(Je précise seulement au cas où certaines désirent plus de transparence au sujet de la modération).
avatar Grise.larme

Grise.larme

#418528 - 06/09/2022 à 19:28


Quelle idée d'écrire tout en majuscule, ça rend la lecture de son texte encore plus désagréable.
Merci Fierdre pour ta réactivité.
avatar Cin91

Cin91

#419128 - 11/09/2022 à 16:09

Alors je n'avais pas vu la suite des messages.

> Citation de **Alithia** #417985 Une lesbienne peut devenir bi, quand elle se rend compte qu'elle aime un homme.

J'étais pourtant d'accord avec cette phrase

> Si la personne se dit lesbienne, mais que pour vous elle l'es pas, vous n'avez pas votre mots à dire.

Mais avec celle la on touche le fond.

Donc une meuf tombe love d'un gars et veut continuer de se proclamer lesbienne. Je l'empêcherais pas. C'est sa vie.

Mais j'ai mon putain de mot à dire quand c'est FAUX.

En quoi j'ai pas mon mot à dire quand jme tape des messages de femmes libertines qui veulent un plan à 3 avec leur mec parce que lesbienne = bi libertine.

En quoi j'ai pas mon mot à dire quand un gars est sur moi et se dit "ah peur être qu'avec moi..."

En quoi j'ai pas mon mot à dire quand on considère que j'ai aimé des hommes et qu'un mec a dû me décevoir pour que je sois ce que je suis aujourd'hui. Parcequ'être lesbienne c'est utopique, c'est un fantasme en fait.

En plus faut fermer sa gueule. Quand on me dit que c'est une "évolution" des définition (gros mdr) alors que c'est une regression. Parce que certaines ne veulent pas assumer de passer de lesbienne à bisexuelle.

Moi qui essayais sincèrement de sortir de mes pensées sectaires à vouloir aller qu'avec des lesbiennes car les interventions de certaines comme Pheonix me faisait voir les choses autrement.

Pas de problème lâchez vous, c'est ma dernière intervention sur ce sujet. Vu qu'il faut fermer sa gueule.
avatar Phoenix73

Phoenix73

#419142 - 11/09/2022 à 20:59

> Citation de **Cin91** #419128
Je viens en paix 🖖, je te mets un petit lien ( https://www.vice.com/amp/fr/article/jpzba8/quest-ce-que-cest-reellement-la-fluidite-sexuelle ) qui explique la fluidité sexuelle et pourquoi l'orientation est subjective. Je crois que c'est difficile de le concevoir quand on a jamais eu cette expérience là. Beaucoup n'arrive plus à se définir parce qu'on peut passer en mode tres hetero , à tres lesbienne.
Ca fait un an que je suis avec ma moitié, je suis bien avec elle, les hommes ne me manquent pas du tout, ni meme la sexualité hetero. Bref est ce que l'étiquette est si importante, quand on est bien avec quelqu'un? Si je decide à l'avenir de me definir en tant que lesbienne ca dérangerait en quoi et qui? Je ne saute pas sur les autres femmes, je cherche pas d'autres relations, je reste honnête envers les autres sur mon passé mais peut etre que les hommes pour moi c'est définitivement plus mon truc (mais j'en sais rien du tout , si cette fluidité peut revirer de bord)...Tashunka l'explique bien mieux que moi à travers son histoire personnelle.
Après je perçois une différence dans le vécu de son homosexualité entre "les pures" lesbiennes et nous autre...@Marquise_fem a tenté d'expliquer mais ca reste obscure pour moi, certainement que pour toi tu la comprendras plus facilement. Notre perception differe selon le parcours, je pense.
Il faut voir ce qui nous rapproche que ce qui nous éloigne. 😉


avatar Marquise_fem

marquise_fem

#419173 - 11/09/2022 à 23:02

> Citation de **Phoenix73** #419142

Je croyais que le sujet avait été fermé ? bon bah tant mieux ! Je comprends l'énervement de Cin, car là on parle de lesbophobie, notre sexualité est extrêmement invisibilisé au sein du mouvement, déjà par notre statut de femme mais pire encore, car nous sommes des femmes qui n'incluons pas les hommes et ça, ça dérange bcp (une femme qui ne désire par les hommes ? kkkk mais comment est-ce- possible !? ) 😱

Je ne suis pas d'accord avec l'idée d'une sexualité fluide qui est complètement homophobe puisque cela signifie que la sexualité peut changer, les thérapies de conversion sont donc "valide" sur le principe, ce qui est très problématique. L'homosexualité, c'est pas une identification, c'est un fait. Etre lesbienne/homo, c'est une sexualité, pas une identité de genre. On ne se sent pas lesbienne, on l'est ou on ne l'est pas tout simplement. C'est comme être autiste, on ne s'identifie pas autiste/tdah/dys, on l'est.

Je rejoins totalement cin, la misandrie, le féminisme, les traumatismes sexuels n'ont rien avoir avec le lesbiannisme/homosexualité, affirmer cela, c'est de la lesbophobie. Une femme attirée par les hommes ne sera et n'a jamais été lesbienne. Cette femme là va se présenter aux hommes en tant que lesbienne et, coucher avec parce qu'elle n'est pas lesbienne, vous croyez que ces mecs vont penser quoi ? que finalement être lesbienne n'existe pas, qu'une femme qui ne les désire pas, qui les exclut de leur sexualité, c'est comme un mythe, ils vont se sentir fière et se dire "ah j'ai réussi à changer la sexualité d'une lesbienne", les comportements lesbophobes se renforcent, ça impacte nos discrimination et notre invisibilisation déjà bien présente en tant que lesbienne, ce qui est très grave.

Tout le monde n'est pas lesbienne, la majorité des femmes ne le sont pas. Et that's okay girl !

Affirmer que la sexualité peut changer du jour au lendemain, c'est comme dire que l'homosexualité n'existe pas, qu'on est tous plus ou moins bis et ce n'est pas le cas. Je suis lesbienne, je suis née homosexuelle, les hommes ne m'intéressent pas, et j'ai mis longtemps à l'accepter, à culpabiliser, à me dire que c'était du gâchis, mais faut faire avec. C'est pas pour qu'au final on vienne me dire "ah mais en faite, peut-être que t'as pas encore trouver le bon !" *soupir de désespoir*

Si on se reconnait dans la fluidité sexuelle, c'est très bien aussi ! mais imposer ce modèle à tout le monde, comme s'il était universelle, c'est violent, parce que c'est pas notre réalité.

PS : Je tenais quand même à préciser que être lesbienne n'implique pas être une goldstar. Bcp de lesbiennes ont eu des relations avec les hommes dans le passé pour se conformer à la norme, ça ne veut pas dire qu'elles sont bis pour autant.

Paix et amour sur ce topic qui a reçu trop de haine au fil des discussions
😘
avatar Fierdre

Fierdre

#419174 - 11/09/2022 à 23:08

En suivant ta logique, une nana qui a eu des relations hétérosexuelles pour se conformer à la norme, qui préfère relationner avec des nanas, mais qui n'est pas bi, elle est bien lesbienne alors?

(En passant, si vous pouviez me définir lesbienne ça m'aiderait, je trouve ça assez flou perso comme notion)
avatar Une Ancienne Membre

une ancienne membre

#419175 - 11/09/2022 à 23:14

C'est assez invraisemblable et plutôt triste qu'une conversation sur la tolérance devienne si violente :(
avatar Némésis Inu

Némésis Inu

#419176 - 11/09/2022 à 23:21

> Citation de **Marquise_fem** #419173

Tu n’es peut-être pas d’accord avec une sexualité fluide mais elle existe bel et bien et ça ne valide en rien les  « thérapies » ( torture serait plus juste) car elle ne concerne pas tout le monde ( comme toutes les sexualités d’ailleurs )

Je trouve que les lesbiennes sont totalement visibles dans la communauté LGBTQI après sont elles correctement représentés … ça c’est autre chose!

J’étais très loin d’imaginer que mon topic allait partir en sucette 😓

> Citation de **SunnySunday** #419175

Ça a au moins le mérite de répondre à la question: la communauté LGBTQI EST- elle tolérante ?
- NON!
avatar Phoenix73

Phoenix73

#419179 - 12/09/2022 à 00:39

> Citation de **Marquise_fem** #419173
Alors la fluidité sexuelle et faire le rapprochement avec les therapies de conversion , tu vas un petit peu loin.

Une thérapie de conversion c'est forcer un.e homosexuelle à etre ce qu'il ou elle n'est pas, cad hétéro. C'est un peu violent comme demarche non? Y'a un delta avec la fluidité sexuelle.
La fluidité bien que vous ne puissiez pas la concevoir parce que le truc est flou ,c'est ce que vivent bcp de personnes. Et c'est au final une acceptation de soi dans tout ce que l'on est.
Et est ce gravissime ? Je ne crois pas que ma fluidité ai tué quelqu'un.
Je n'ai jamais dit que nous etions tous sujet à la fluidité sexuelle, mais elle existe c'est comme ca. Tu l'acceptes ou pas , ca ne changera pas le monde de celles et ceux qui sont touchés.
Après je comprends que tu veuilles brandir ton étendard de lesbienne, pour n'avoir jamais été avec un homme , y'a rien de honteux , ni besoin de s'en cacher et qu'en disant tout ca c'est pour proteger la communauté "lesbienne", dès fois qu'une bi avec la mauvaise etiquette, irait salir l'image de la communauté.
Je comprends ca ne veut pas dire que j'adhère à ta façon de penser.

Moi je pars du principe que du moment que la personne est heureuse, avec ce qu'elle est et qui elle est , le reste on s'en fout un peu. Et ce vaut pour tte les orientations.
C'est pas ca le principal?

Je te rejoins sur un point @Marquise_fem, qu'il est peut etre plus simple (mais je ne fais pas de généralités) d'etre avec quelqu'un qui a le même "vecu".
Toi tu préfères les lesbiennes en terme de compréhension sur le vecu, c'est plus simple .
Ma compagne est "bi" bien que l'étiquette serait plus un "je ne sais pas aujourd'hui" mais en terme de passif et de "fluidité" on se comprend et on a aucun jugement l'une envers l'autre, ni à priori puisqu'on a vecu les choses un peu de la même manière en terme de ressenti. On s'aime de la plus jolie des façons , en ayant confiance l'une en l'autre. ( euhh chewiiii t'as confiance hein? 🌹😜)
Tout ca pour dire arretez de vous prendre la tête pour des termes , des foutues mots.
Vivez votre vie et vivez la bien, avec qui vous voulez et tel que vous êtes !
Il n'y a aucune echelle de valeur dans les orientations, un.e hetero n'est pas plus ou moins bien que des homos, une lesbiennes n'est pas plus ou moins bien qu'une bi. A partir du moment où on met une echelle de valeur sur tout ce qui ne nous ressemble pas , en se disant c'est mieux ou moins bien que ce que je suis, on met un pied dans l'intolerance.
Vous etes différentes de moi, et pour autant je n'y met aucune valeur derrière, c'est pas mieux, ni moins bien. Comme une bi qui serait poly , je me sens pas mieux ou moins bien qu'elles. Elle est juste différente de moi.
🦄🌸

Desolee inu inu pas vu que tu avais posté !
Publier une participation
Les filles veillez à faire attention à votre orthographe ainsi que votre syntaxte.